Haïti – Sécurité : La Police réprime une manifestation anti-gouvernement

Mardi la marche annoncée par l’opposition, partit des quartiers populaires, qui a rassemblé plusieurs milliers de manifestants pour réclamer le départ de Jovenel Moise, a été intercepté au niveau de Delmas 60 par les agents du Corps d’Intervention pour le Maintien de l’Ordre (CIMO) à coup de gaz lacrymogène et de canon à eau irritante, pour empêcher les manifestants de passer par Pétion-ville pour se rendre par la suite au Centre ville.

Selon les organisateurs qui ne comprennent pas cette intervention musclée, le parcours de la manifestation et le passage par Pétion-ville avait été notifié au préalable à la police et approuvé….

L’intervention du CIMO a rendu furieux les manifestants et provoqué outre un mouvement de panique, déclenché des actes de violence. Des individus ont tenté d’incendier en vain une station d’essence au niveau de Delmas 83. et divers incidents et actes de vandalisme ont été rapportés.

Soulignons qu’avant l’intervention des CIMO des individus non identifiés avaient tiré des coups de feu en l’air avec des armes automatiques à partir d’un véhicule à Delmas 5 et Delmas 45 provoquant des scènes de panique chez les manifestants et résidents..

Jean Charles Moïse le leader de la plateforme de l’opposition radicale « Pitit Desalin » présent à cette manifestation a confirmé qu’il était là pour réclamer le le départ du Chef de l’État « Je ne suis pas sur le béton pour autre chose. Je reviens du Nord et du Sud, tout le pays réclame son départ car il n’a pas été à l’écoute des revendications de la masse ».

Source: TB/ HaïtiLibre

Haïti – Politique : Pas de hausse de Prix à la pompe pour l’instant, confirme le Gouvernement

Dimanche dans une note, le Ministère de la Communication, informe le public en général que les instances concernées, dont le Ministère du Commerce et de l’Industrie, n’ont prévu jusqu’à présent aucun changement dans la structure des prix des produits pétroliers à la pompe sur le territoire haïtien, fixée le 15 mai derniers http://www.haitilibre.com/article-20940-haiti-flash-nouveau-prix-des-carburants-en-haiti-officiel.html .

Par conséquent, le Ministère de la Communication tient à préciser que la note des Distributeurs Nationaux S.A. (DINASA) en circulation sur les réseaux sociaux constitue une routine administrative, est destinée exclusivement aux importateurs et distributeurs de produits pétroliers et ne concerne aucunement les consommateurs. Explications confirmée également par l’Association Nationale des Distributeurs de Produits Pétroliers (ANADIPP)

Le Ministère de la Communication appelle la population à ne se fier qu’aux décisions officielles émanant des autorités légalement constituées.

Il faut dire que depuis la confirmation par Ronald Décembre le Secrétaire d’État aux Finances, que le Gouvernement examinait toujours la possibilité d’augmenter les prix des carburants pour répondre aux recettes attendues de 11 milliards de gourdes prévues dans le budget 2017-2018 http://www.haitilibre.com/docs/17_18_projet_de_loi_de_finances.pdf , l’opposition est très réactive et le public particulièrement sensible et réceptif à toutes les informations, vrais ou fausses, sur ce sujet…

Source: HL/ HaïtiLibre

Sponsored by: