Haïti – FLASH : Michel-Ange Gédéon hausse le ton et menace

Hier mercredi au Pavillon de l’École de Police, lors du Symposium organisé par l’Inspection Général de la Police Nationale d’Haïti (IGPNH) à l’intention des cadres de l’institution policière Michel-Ange Gédéon, le Directeur Général de la PNH, n’a pas hésité à hausser le ton et à menacer les cadres de la PNH pour leur manque d’autorité, de courage, pour leur laxisme et l’absence de sanction devant les erreurs et « bavures » à répétition récentes, commises par le personnel sous leur autorité, affirmant « Ce n’est pas sous mon leadership que la police va emprunter le chemin sans issue de l’impunité ».

Extrait du discours du Directeur Général de la PNH :

« Cadres de l’institution ici présents,

Que voulez-vous faire de cette police si vous ne sanctionnez pas les comportements antisociaux et les infractions à répétition des hommes et des femmes placées sous vos ordres ? Le Commandement de la PNH vous enjoint désormais de prendre vos responsabilités sinon, c’est vous qui allez être sanctionnés.

Ce n’est pas sous mon leadership que la police va emprunter le chemin sans issue de l’impunité. Il n’y a pas que la Direction Générale et l’Inspection Générale qui peuvent sanctionner les policiers fautifs. Il y a toute une gamme de sanctions qui sont à votre niveau. Ceci est prévu dans le manuel de discipline générale. Vous devez les appliquer à la lettre au moment opportun.

Je situe les bavures et les incartades de ces derniers jours dans le style permissif de Commandement à outrance de certains, dans le cadre des conséquences de ce laisser-aller institutionnel qui pourraient bien s’assimiler à une garantie d’impunité qui ne dit pas son nom. Aujourd’hui, les conséquences, c’est pour vous tous ici présents, c’est pour la police en général et c’est pour tout le pays malheureusement. Aujourd’hui, j’appuie sur la sonnette d’alarme pour vous dire halte là !

L’exercice du Commandement n’a jamais été une fonction pour se faire aimer. Ce n’est pas réservé non plus aux peureux, aux négligents et aux insouciants. Prenez vos responsabilités. N’est pas Chef qui veut. Il faut avoir du courage, de la force de caractère et du tempérament pour être Chef. Ne vous plaignez pas avec les policiers, trouvez-leur des solutions, établissez et maintenez la communication avec eux. Faites-leur part des problèmes sans sombrer dans le négativisme, l’indignité et la couardise. Retenez de tout ceci que dans l’application des sanctions, l’Inspection Générale n’interviendra maintenant que là où la loi et les règlements le prévoient ».

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-22841-haiti-flash-les-eleves-du-college-evangelique-maranatha-en-situation-de-stress-post-traumatique.html

Source: HL/ SL/ HaïtiLibre

Haïti – Actualité : Force Armées d’Haïti

Un projet de loi régissant l’organisation de l’institution militaire sera bientôt déposé au Parlement, a annoncé le chef de l’Etat.

TPS, la présidence satisfaite
Concernant la décision de l’administration Trump pour les bénéficiaires du TPS haïtiens, Lucien Jura, porte-parole de Jovenel Moïse a déclaré “La présidence accueille avec satisfaction la décision de l’administration Trump […] Il revient au président Jovenel Moïse et au Premier ministre Jack Guy Lafontant de créer les conditions permettant aux Haïtiens de vivre décemment au pays et de n’être pas obligés de s’exiler […]”

Remaniement dans la PNH
Le Directeur Général de la PNH, Michel Ange Gédéon, a procédé à plusieurs changements au niveau du commandement de la Police dans l’Ouest. Le commissaire de Cabaret, Joël Jeantillon, est le nouveau commandant de l’UDMO ; Le commissaire principal de Cité Soleil, Serge Barreau succède à sa collègue Yvrose Benjamin au commissariat de Port-au-Prince ; Ronald Pierre a été installé comme commissaire principal de la Croix-des-Bouquets en remplacement de Sème Calixte transféré à la direction générale. Ces changements interviennent suite à l’opération de Grande Ravine http://www.haitilibre.com/article-22702-haiti-securite-2-agents-de-l-udmo-tombent-sous-les-balles.html

Projet de marché frontalier moderne
Fednel Monchery, le Directeur Général du Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, accompagné du Directeur des Collectivités Territoriales ont discuté avec des représentants de l’UE, du PNUD et du Bureau de l’Ordonnateur National (BON), autour du système de gestion du projet de marché frontalier moderne, entre Ouanaminthe et Dajabon.

La Première Dame au travail
La Première Dame, Martine Moïse, continue ses actions en vue de prévenir les risques d’expansion de certaines maladies dans le pays. Le mardi 21 novembre 2017, elle s’est entretenue avec des représentants du Forum pour la lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et la Malaria en Haïti, en vue d’explorer des pistes de solution pour protéger la population contre ces fléaux qui menacent l’équilibre de notre société.

Le DG de la PNG reçoit la Chef de la MINUJUSTH
Le Directeur Général de la PNH, Michel-Ange Gédéon, a reçu à son bureau dans l’après midi du mardi 21 novembre 2017 la visite de la nouvelle Représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations-Unies en Haïti et Chef de mission des Nations unies pour l’appui à la justice (MINUJUSTH) madame Susan D. Page. Ils ont abordé plusieurs points portés sur l’etat de droit, la justice et les droits humains.

Source: HL/ HaïtiLibre

Haïti – Santé : Cliniques mobiles à Cité Soleil et aux Gonaïves

La AHF (Healthcare Foundation AIDS) et la HtW (Health through Walls) supportées par la Digicel, ont organisé une Clinique Mobile à Cité Soleil puis vendredi 3 novembre à Gonaïves.

Ces deux cliniques ont permis à plus de 2,500 personnes adultes et enfants de bénéficier d’une consultation générale et des médicaments gratuits. Plus de 1,000 adultes à Cité Soleil, ont pu se faire dépister du virus VIH/SIDA. Les séropositifs ont été reçus par les médecins de ces 2 organisations à la Clinique Solidarité située actuellement à Bois-Verna et ceux qui étaient négatifs ont reçu des préservatifs et des messages de sensibilisation et de l’information les invitants à se protéger contre le SIDA

Ces cliniques médicales, qui ne sont pas une première pour la AHF, rentrent dans le cadre d’une série d’activités organisées pour célébrer ses 30 ans de service dans la communauté mondiale. AHF organisera au Champ de mars le 2 décembre 2017, son concert de plaidoyer contre le VIH/SIDA et les autres Maladies transmissibles sexuellement (MTS).

Le Dr Greggory Baguidy, Coordonnateur de la Clinique Solidarité, a rappelé que la AHF et la HtW ont pour objectif de réduire le VIH à travers le dépistage, le traçage de contacts et les traitements pour tous.

Pour Mikson Antoine, le responsable de marketing, la prévention est aussi importante, car en sensibilisant et en informant les personnes actuellement non-atteintes, on évite la propagation du virus. « Zéro nouvelle infection, zéro stigmatisation et zéro mort du SIDA » a-t-il déclaré ajoutant « la AHF et la HtW se mettent ensemble et veulent à long terme offrir 100% de traitement pour tous les séropositifs en Haïti, ce qui s’aligne sur la priorité du Ministère de la Santé : “Accès au soin de santé pour tous”. »

Source: HL/ S/ HaïtiLibre

Sponsored by: