Haïti – RD : Près de 5,000 haïtiens expulsés du territoire dominicain en juin

Haïti – RD : Près de 5,000 haïtiens expulsés du territoire dominicain en juin Mardi, la Direction Générale des Migrations (DGM) de la République Dominicaine a révélé qu’au mois de juin dernier, 4,943 étrangers en situation migratoire irrégulière avaient été déportés dans leur pays d’origine. La plupart des rapatriés étaient d’origine haïtienne même si la DGM indique que ces déportations incluent des étrangers [note HL — un très petit nombre] d’autres pays comme la Chine, l’Inde, la Russie, les États-Unis, le Venezuela et les Pays-Bas.

En ce qui concerne les mouvements migratoires par la frontière terrestre, la DGM a rapporte en juin 16,778 entrées et 14,246 sorties principalement au poste frontière de Jimani où le plus grand flux d’étrangers est observé.

De plus la DGM indique que les autorités dominicaine avaient refusé l’entrée au mois de juin de 3,616 étrangers sans documents appropriés, essayant d’entrer sur le territoire dominicain par Jimani

La DGM a réitéré « qu’elle restera ferme dans son engagement à contrôler les entrées et les sorties des étrangers [haïtiens] sur le territoire dominicain, considérant que le mouvement migratoire doit être harmonisé avec les besoins du développement national ».

Rappelons que depuis l’expiration du Plan National de Régularisation des étrangers PNRE) en juin 2015, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a constaté que plus de 202,252 migrants haïtiens sont retournés spontanément ou ont été expulsés vers Haïti http://www.haitilibre.com/article-21364-haiti-rd-apres-plus-de-200-000-retours-premier-centre-d-accueil-des-haitiens.html auxquels s’ajoutent les expulsés du mois de juin 2017. Il est a noter que ce nombre est partiel et inférieur à la réalité, car il ne concernent que les personnes enregistrées par les agents qui font le monitoring au niveau d’une cinquantaine de points frontaliers sur les 141 passages non officiels.

Source: SL/ HaïtiLibre

Sponsored by: